• Voici mes réflexions sur ma future organisation de mon cours de français :

     

    Mon cours serait partagé en 5 parties.

     

    1) Les outils au service de la langue :

    Cette partie rassemblera d'une part des synthèses théoriques des notions d'orthographe, de conjugaison, de vocabulaire et de grammaire à maitriser et d'autre part des exercices ciblés. Elle sera complétée et illustrée par la lecture du roman La grammaire est une chanson douce d'Erik Orsenna. 

     

    2) La lecture de différents types et genres de textes :

    Les types de textes seront abordés au travers de textes variés pour en dégager la structure et l'intention dominante. Les caractéristiques générales de certains genres seront analysées pour affiner la compréhension des textes.

     

    3) Les ateliers d'écriture :

    Les ateliers viseront à développer la créativité, l'imagination et d'améliorer la qualité de l'expression écrite. Réalisation d'articles pour le blog de l'école.

     

    4) Les ateliers de lecture (dire, lire, écrire) :

    Les ateliers seront organisés autour de la lecture de nouvelles puis de romans et d'activités de lecture orale, de savoir parler et de compréhension fine.

     

    5) Le plan de travail (par quinzaine) :

    Le PDT sera un outil pour gagner en autonomie. Il permettra de visualiser progressivement les progrès de chacun et de développer une méthode de travail dans un esprit d'entraide.

     

     


    2 commentaires
  • J'ai trouvé un joli poème sur ce blog : ici.  

     

      

    Ecolier dans la lune

     

    À l'école des nuages
    On découvre des pays
    Où nul n'est jamais parti
    Pas même les enfants sages.

      

    Le soleil avec la pluie
    L'orage avec l'accalmie
    La météorologie
    Bouscule le temps
    Les visages
    Et les couleurs de nos cris
    Dans la cour des éclaircies.

      

    Les oiseaux n'ont pas d'histoires
    Les arbres n'ont pas d'ennuis
    À l'école des nuages
    Aucun enfant n'est puni
    Les rêves tournent les pages
    Aucune leçon ne t'ennuie
    C'est l'école des nuages
    Elle t'ouvre sur la vie.

     


    8 commentaires
  •  

    Voici une phrase à ponctuer. Il s’agit d’un mot écrit dans un testament.

     

    Je laisse mes biens à ma sœur non à mon neveu jamais sera payé le compte du tailleur rien aux pauvres 

      

     

    Avez-vous une idée ?

    Comment ponctuer cette phrase ?

     

    Et vos élèves ?

    Comment vont-ils y placer la ponctuation ?

     

    Ponctuation

     Cliquez sur l'image pour lire les différentes propositions.

     

    Pour imprimer la phrase à ponctuer pour vos élèves : ici.

     

    Bon amusement !


    15 commentaires
  • Lors de ma journée de formation de ce lundi, l'animatrice pédagogique nous a montré les roues de la conjugaison que l'on peut utiliser en rituel, en drill ou en exercices.

     

    J'ai choisi de l'utiliser en grand pour le tableau. On tournera les roues afin de choisir un groupe. Les élèves devront proposer des verbes de ce groupe. Ensuite, on choisira un mode, un temps, une personne. Enfin, il faudra conjuguer le verbe choisi.

     

    J'ai effectué quelques transformations par rapport à l'original (ajout de temps). Ensuite, un petit tour dans ma plastifieuse...

     

    Voici le résultat en photo :

    Les roues de la conjugaison

     

    Les roues de la conjugaison

     

    Les roues de la conjugaison

     

     Les roues de la conjugaison

     

    Et voici la version modifiable pour ceux qui voudraient adapter à leur classe et leur niveau :

    Version modifiable (Word)

     

    Vous trouverez d'autres roues chez ma copine Pascale :

     

     La roue des tables de multiplication

     

    La roue des compléments

     

    La roue des déterminants

     


    25 commentaires
  •  Publication initiale le 28 décembre 2015

    Ajout de 3 nouvelles fiches (Christophe Colomb, Marco Polo et Pasteur) ET du correctif

     

    Ma cybercopine MULTIK m'a offert, pour mon anniversaire, un coffret (le coffret PEINTRES) comportant 3 livres (De Vinci, Picasso, Van Gogh) de la collection "Quelle histoire".

     Quelle histoire !

     

    Encore merci à toi de m'avoir fait découvrir cette belle collection. yes

     

    J'aimerais en faire mon rallye-lecture car cette collection s'adapte très bien à mon thème de classe sur les génies.

     

    Voici les fiches de lecture que j'ai créées :

    Quelle histoire !    Quelle histoire !Quelle histoire !

     

     

     

     

     Quelle histoire !

      Quelle histoire !Quelle histoire !

     

     

    Quelle histoire ! (Rallye-lecture)Quelle histoire ! (Rallye-lecture)Quelle histoire ! (Rallye-lecture)

     

    Quelle histoire ! (Rallye-lecture)Quelle histoire ! (Rallye-lecture)Quelle histoire ! (Rallye-lecture)

     

    Quelle histoire ! (Rallye-lecture)Quelle histoire ! (Rallye-lecture)

    Quelle histoire ! (Rallye-lecture)

     

     

     

     

     Quelle histoire ! (Rallye-lecture)

     Quelle histoire ! (Rallye-lecture)

    Quelle histoire ! (Rallye-lecture)

     

     

     

     

     

     Cliquez sur le livre pour découvrir mes fiches du rallye-lecture.

     

    Voici la fiche que chaque élève recevra. Chacun pourra cocher au fur et à mesure les livres lus :

    Fiche suivi élève

     

     

    Voici la fiche permettant une correction facile et rapide :

    Correctif


    68 commentaires
  •  

    Dans un précédent article, je vous parlais d'un projet lancé par mes élèves : la création d'un court-métrage en intégrant Ducobu et les cancres de génie (projet de l'année).

    Notre scénario

     Cliquez sur l'image ci-dessus pour lire le projet.

     

    En premier lieu, nous avons écrit notre synopsis.

     

    Ensuite, nous avons écrit notre scénario en 3 actes. Le voici :

     

    Acte 1 :

    Mercredi 13 avril 2016, il est 8 heures. Léonie est déjà prête avec son sac à dos. Elle vient chercher Ducobu qui ouvre la porte en pyjama. Il referme la porte car il doit encore se préparer. Léonie, folle de rage, part à l’école. Elle ne veut pas arriver en retard ! Il est 8h50 quand Ducobu arrive enfin en classe. Il se fait disputer par monsieur Latouche qui l’envoie au coin près de Néness. Ducobu lance des avions en papier sur ses copains. Un avion tombe sur son professeur. Il le déplie et découvre le plan d’une invention un peu farfelue. D’après lui, Ducobu a inventé une machine à remonter le temps.

     

    Acte 2 :

    Le lendemain matin, notre petit inventeur amène fièrement sa machine. Ses copains se regroupent pour découvrir son invention. Léonie est désintéressée car elle ne croit pas que Ducobu puisse réussir une telle chose. Monsieur Latouche rigole dans sa barbe mais va quand même jeter un coup d’œil. Il se moque de Ducobu et part s’asseoir à son bureau. Pendant la récréation, Léonie, un peu jalouse de l’intérêt porté à ce cancre de Ducobu, décide de regarder de plus près la fameuse machine. Elle renverse, sur l’invention, sa bouteille d’eau, en se retournant, surprise par monsieur Latouche. Elle retourne s’asseoir à sa place fière d’avoir, selon elle, saboté l’invention. Léonie ne s’imagine pas qu’elle vient de mettre au point la machine. Monsieur Latouche commence son cours d’histoire. Il évoque de grands personnages célèbres. En citant leur nom, quelque chose d’étonnant se produit. En effet, les personnages traversent le temps grâce à la machine de Ducobu. Ceux-ci découvrent une autre époque assez fantastique…

     

    Acte 3 :

    Finalement, la technologie actuelle ne leur plait pas. Les personnages trouvent cela trop compliqué et voudraient rentrer chez eux.

     Le réservoir rempli par Léonie se vide au fil du temps. Une fois vide, les personnages disparaissent un à un.

     

     

     Prochaine étape : l'écriture des dialogues !!


    4 commentaires
  •  

    Après quelques discussions avec MultiK et ses "livres dont tu es le héros" au mois d'aout dernier et beaucoup de réflexions, les cyberpapoteuses ont adapté cette idée à leur sauce.

     

    Nous vous présentons aujourd'hui les différentes versions :

     

    La version orthographe de Multik

    Livre dont tu es le héros : les différentes versions

     

    Livre dont tu es le héros : les différentes versions

     La version grammaire de Multik
     La version conjugaison de Multik  

    Livre dont tu es le héros : les différentes versions

    Livre dont tu es le héros : les différentes versions

     Ma version "remontons le temps"
    Version 1 "faisons le tour du monde" de Val10
     

    Livre dont tu es le héros : les différentes versions

    Livre dont tu es le héros : les différentes versions

    Version 2 "faisons le tour du monde" de Val10
    La version "tour du monde" de Multik

     

     

    La version "tour du monde" d'Azraelle

     

    Pascale vient de créer son "livre dont tu es le héros" version numération : 

    Livres dont tu es le héros

     Les Twins PE ont créé un "livre dont tu es le héros" en production d'écrits :

    Livres dont tu es le héros

     


    7 commentaires
  • Dans un article précédent (ici), je vous parlais d'un projet lancé par mes élèves : la création d'un court-métrage. Aujourd'hui, nous avons rédigé les grandes lignes de l'histoire.

     

    Voici le résumé :

     

    Ducobu arrive en retard en classe. Il se fait disputer par monsieur Latouche qui l’envoie au coin près de Néness. Ducobu envoie des avions en papier sur ses copains. Un avion tombe sur monsieur Latouche. Il le déplie et découvre le plan d’une invention un peu farfelue.

     

     

    Le lendemain, Ducobu amène sa création en classe. Lors des cours d’histoire, monsieur Latouche fait la leçon sur des personnages célèbres. En citant leur nom, quelque chose de magique se produit. En effet, les personnages traversent le temps grâce à la machine de Ducobu. Que de sacrées rencontres en perspective !!!

     


     Prochaine étape : l'écriture du scénario !


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique